Le George V offre une boutique de Noël à son chef pâtissier

Une boutique éphémère qui va faire parler d'elle !

Après le Meurice, qui a ouvert une boutique pour son chef pâtissier star Cédric Grolet au premier trimestre, le George V lance début décembre son pop-up sucré de Noël avec les créations de son chouchou Maxime Frédéric. Retour sur la genèse de l’aventure avec ce dernier et Thibault Drège, directeur du palace parisien.

________

Ce sont habituellement les lieutenants des palaces qui suggèrent leurs idées et envies à la direction. Cette fois, c’est le directeur du George V Paris, Thibault Drège, qui est à l’initiative d’un projet qui devrait cartonner : une boutique pâtissière éphémère au sein des murs de l’hôtel à l’occasion des fêtes de fin d’année et de l’Epiphanie. A la barre ? Maxime Frédéric, qui a pris la place de chef pâtissier de l’établissement à l’été dernier après avoir été le bras droit de Cédric Grolet au Meurice, star des réseaux sociaux avec plus d’un million d’abonnés sur Instagram. A 29 ans, le discret Normand chapeaute aujourd’hui une équipe de 42 pâtissiers, touriers et boulangers qui officient pour les trois restaurants étoilés, petits déjeuners, tea time et autres évènements. La plus belle brigade sucrée de Paris.

« Le George V a toujours été orienté vers la gastronomie, l’excellence, la quête des cinq étoiles Michelin. Il se trouve que la période de Noël est un moment extrêmement propice à la mise en avant du côté sucré de la gastronomie avec les bûches. J’avais demandé à Maxime qu’il puisse travailler, au-delà de la bûche, sur une expérience autour du tea time (un tea time de Noël sera proposé dès le 29 novembre, ndlr). De fil en aiguille, on en est venu à cette idée de créer une boutique, de donner un écrin aux créations de Maxime, un talent auquel on croit énormément. Pour ouvrir le palace sur la clientèle parisienne et offrir une parenthèse de luxe à portée de bourse, rien de mieux que la pâtisserie » avance Thibault Drège. Avant de reprendre. « Il y a une attache particulière du George V aux fêtes de fin d’année de par la féérie des décorations de Noël de Jeff Leatham (le directeur artistique de l’établissement, connu notamment pour ses compositions florales, ndlr). On veut aller plus loin encore dans la projection qu’on a de notre établissement durant cette période ». Ce projet est aussi une manière de répondre à ces clients frustrés qui désiraient emporter leur butin favori comme l’indique Maxime Frédéric.

La boutique d’une vingtaine de mètres carrés qui vend habituellement des accessoires aux couleurs du George V est ainsi ; à partir du 8 décembre 2018 et ce jusqu’au 7 janvier suivant, transformée en pâtisserie où seront présentes les « signatures » des lieux : cookies, panettones, kouglofs, grosse brioche à la vanille, Annécien (cousin du gâteau de Savoie), pain au chocolat, roulé au riz au lait et caramel, ours en chocolat et tablettes garnies… Comptez six euros le pain au chocolat de compétition, 36 euros la grosse brioche vanille, 65 euros la galette des rois. Après avoir recruté et formé une armada de pâtissiers talentueux, Maxime Frédéric admet prendre le temps depuis quelques mois pour ciseler ces douceurs horlogères.

En cas de succès, et ce sera le cas vu l’engouement autour de la pâtisserie et l’aura du George V et de son chef pâtissier, ce pop-up de Noël pourrait-il être reconduit ? « La direction n’est pas fermée en ce sens. Ce serait un rêve. Mais je suis quelqu’un qui a appris à devenir patient. Si on prolonge l’expérience, pourquoi pas recommencer à Pâques et peut-être plus tard de façon plus durable. Après, il ne faut pas que ce soit un fourre-tout » juge Maxime Frédéric pour qui ce projet est un « cadeau de Noël. Un gros cadeau de Noël ».

________

Pratique → Four Seasons Hôtel George V – 31, avenue George V, 75008 Paris – 01 49 52 70 00

________

A lire également → Grand portrait de Maxime Frédéric (George v – paris), nouveau prince de la pâtisserie française

________

Photographie → © EZ

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.