Hospices de Beaune : pourquoi est-ce un grand rendez-vous ?

Depuis 158 ans, la ville de Beaune (Côte d’Or) fait parler d’elle partout dans le monde, ou presque, le troisième dimanche de novembre grâce à la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune. Tout ça pour quelques quilles à vendre ? Eh oui. Explication d’un phénomène bachique hors du commun.

________

Un événement planétaire

Organisée sous la halle de Beaune depuis 1959, la vente des vins des Hospices de Beaune est tout sauf un rendez-vous franco-français. On traverse les océans et les continents, depuis le Japon et la Chine notamment, pour participer, sinon assister aux enchères dirigées par la maison Christie’s. L’histoire de ce rendez-vous participe, autant que le prestige du domaine des Hospices de Beaune, à l’aura de la vente aux enchères.

________

Pour la bonne cause

Bon, ce n’est pas exactement l’explication centrale du succès de la chose. Mais, si nous croyons encore un peu à la grandeur de l’âme humaine (amen !), on ne peut s’empêcher d’espérer que derrière la bouteille, il y a la bonne cause : la recette des enchères est reversée à l’institution hospitalière des Hospices, fondée au XVe siècle.

________

Beaune, capitale des vins de Bourgogne

La célébrité de cette vente trouve aussi son origine dans son lieu d’organisation : Beaune. Si Dijon constitue la porte d’entrée de la route des grands crus de Bourgogne, Beaune en reçut le rôle de capitale. Le prestige du vignoble bourguignon, dont les nectars font saliver tout amoureux de Bacchus, tient entre autres à l’organisation du terroir en « climats », inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2015. Altitude, relief, nature des sols, mais aussi histoire sont autant de paramètres qui définissent une parcelle et crée une mosaïque de terroirs différents. Beaune, Meursault, Pommard… Le domaine viticole des Hospices de Beaune qui s’étend sur une soixantaine d’hectares compte des premiers et des grands crus. Leurs vins sont ainsi des bijoux que les plus grands connaisseurs s’arrachent.

________

Des enchères qui s’envolent

Dirigées par la première maison au monde d’enchères, les enchères s’envolent quand les pièces de vin (un tonneau de 228 litres, soit 288 bouteilles de 75 cl, ndlr) sont mises en vente et poussent les participants à renchérir toujours davantage. Les montants ont encore atteint des records l’année dernière. La pièce la plus chère s’étant vendue 1 281 000 euros (une pièce de Mazis-Chambertin Madeleine Collignon). Au total, le dernier millésime du domaine viticole des Hospices de Beaune s’était adjugé plus de 12,3 millions d’euros.

________

Une grande fête populaire

La vente des vins des Hospices de Beaune s’insère dans le cadre d’une grande fête dont les vins de Bourgogne sont à l’honneur, durant tout le week-end dès le vendredi. On peut déguster le dernier millésime au Palais des Congrès de Beaune, où l’éventail bachique de la Bourgogne est déployé. Surtout, c’est toute la ville de Beaune qui se métamorphose pour se consacrer aux plaisirs de la chère. Une foule dense vient animer les moindres recoins de la cité, pour goûter aux animations culinaires ou aller se restaurer. Quant au spectacle des enchères, il est retransmis en direct sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Et, bien sûr, la vente est également retransmise sur grand écran dans la ville de Beaune. Ce n’est pas encore le Tour de France, mais presque.

________

Sur le même sujet Hospices de Beaune : la pièce de charité vendue 200 000 euros / Tout comprendre de la vente des vins des Hospices de Beaune

________

Photographie → © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page