La France veut devenir la première destination oenotouristique mondiale

Les premières assises de la filière se sont tenues hier
La France, déjà première destination touristique mondiale, veut devenir le pays de référence pour l'œnotourisme grâce à une série de propositions dévoilées lors des premières Assises de cette filière en pleine croissance qui se sont tenues mardi 20 novembre. Hervé Novelli, président du conseil supérieur de l'œnotourisme, a présenté 20 axes de développement pour le secteur. Quelque 10 millions d'œnotouristes - des visiteurs venus à la découverte des vins et vignobles français - sont accueillis dans l'Hexagone chaque année, dont 4,2 millions d'étrangers. Le secrétaire d'Etat a cependant admis le "retard" de l'Hexagone en matière de structuration de l'offre œnotouristique" : "C'est un fait, la Californie ou même la Rioja, de l'autre côté des Pyrénées, possèdent des offres attractives". Les […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant. Pour des abonnements groupés, contactez-nous par mail (contact@atabula.com) ou par téléphone (0143152617)