Livre – Un sacré gueuleton, de Jim Harrison : à savourer jusqu’à la moelle

C’est un hommage à l’un des grands maîtres contemporains de l’écriture des plaisirs dont il s’agit. Aux côtés de ceux de l’amour, Jim Harrisson, disparu en mars 2016, avait placé ceux de la bonne chère au plus haut. Écrivain et journaliste, il a parcouru le monde pour le New Yorker, Sports Illustrated, Playboy ou encore le New York Times.

Partout où il est passé, ce vilipendeur acharné de la malbouffe industrielle a exercé sa prose gourmande et iconoclaste. Le présent ouvrage propose les plus beaux morceaux d’une vie d’écriture savourée jusqu’à la moelle, à l’image de cette maxime de l’auteur: « Cuisiner, c’est aimer à nouveau. »

________

Pratique → Ed. Flammarion, novembre 2018 – 21,50 euros (traduit de l’anglais par Brice Matthieussent)

________

Photographie → © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page