L’Orangerie (Paris) : entre héritage et nouveautés

L’Orangerie, version Taudon, poursuit son chemin, sans révolution aucune, mais pas sans talent ni conviction