Un restaurant toulousain met la sieste à son menu

Après un bon repas, il n’est pas rare d’avoir envie de piquer un petit roupillon. À Toulouse, le restaurant Sixta a donc créé six espaces de sieste isolés du bruit et de la lumière. « L’idée est de créer des zones de confort et de bien-être en milieu urbain. Les études ont prouvé que faire la sieste permettait d’être plus créatif, productif et de réduire le stress. Il s’agit de restauration dans tous les sens du terme : elle sera à la fois physique et alimentaire », explique à La Dépêche le gérant du lieu, Benoît Guerche. Le prix de cette détente digestive oscille entre 6 et 12 euros selon la formule choisie (sieste classique, musicale, sur tapis d’acupression ou encore hypnotique).

________

Photographie → © DR

[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”SiteOrigin_Widget_Headline_Widget”][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class=”Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails”][/siteorigin_widget]
Haut de page