Consommation : le paradoxe des jeunes urbains diplômés

Une étude sur les jeunes urbains diplômés, réalisée par l’Obsoco et le journaliste Jean-Laurent Cassely, met en avant le décalage assumé entre les idéaux de consommation adoptés par cette génération et la réalité de leurs pratiques. Ainsi, leur aspiration à une bonne qualité alimentaire ne cohabite pas avec leur niveau d’engagement dans le choix de circuits de consommations « responsables ». Un seul exemple : 50% des jeunes urbains créatifs ne se sont pas rendus dans un marché paysan de producteurs au cours des 12 derniers mois, contre 43% pour l’ensemble des Français.

________

Photographie → © elijah-o-donnell-663102-unsplash

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page