Un macaron sur cinq impropre à la consommation ?

Selon une enquête, 44% des macarons testés présentaient des non-conformités et 22% se révélaient carrément impropres à la consommation

En 2017 en Nouvelle-Aquitaine, 30 échantillons de macarons ont été analysés par la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes). Résultat des courses : 44% des produits présentaient des non-conformités et 22% se révélaient carrément impropres à la consommation.

En cause notamment, de forts dépassements de la quantité autorisée de colorant. Alertée par cette première bouture, la répression des fraudes a élargi l’étude au niveau national.

Si les résultats finaux ne sont pas encore connus, l’UFC Que Choisir explique que « plusieurs dépassements de limites réglementaires ont déjà été constatés. »

________

Sur le même sujet Quand manger alimente nos peurs ?

________

Photographie → © DR

[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »SiteOrigin_Widget_Headline_Widget »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.