Prix spéciaux pour le service en salle et la sommellerie : la fausse bonne idée du Michelin

C’était dans les tuyaux depuis quelques temps. Michael Ellis l’avait évoqué lors d’une réunion de l’association Ô Service en 2016. Le Michelin le concrétise en 2019. Lors de la cérémonie qui aura lieu le lundi 21 janvier, deux prix spéciaux seront remis pour récompenser le service en salle et la sommellerie. Derrière la timide avancée du Bibendum pour mettre en avant deux univers essentiels à l’expérience de la table, le guide fait en réalité fausse route. Explications en cinq points.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant.
Un commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.