Vente du Gault&Millau : le pari réussi de Côme de Cherisey

En quelques années, Côme de Cherisey a redressé un guide qui sombrait doucement dans les errements et la disgrâce. Retour à l’ADN de la marque, développement international et nouvelles missions, le « jaune » a repris des couleurs. Reste à savoir ce que va faire le nouveau propriétaire, escorté de ses investisseurs russes.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant.
Un commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.