« Naturalité » au Japon, gastro à Kyoto, nouvelle école, reprise d’un restaurant à Paris… : Alain Ducasse ne s’arrête jamais

De nombreux projets pour 2019
VIE DES CHEFS – BUSINESS
________

Le magazine week-end des Echos consacre un long article à Alain Ducasse, lequel se confie sur ses projets. Ouvrira ainsi en avril 2019 le premier restaurant qui donnera sur les jardins du Palais impérial de Tokyo. Il s’agira d’une adresse qui mettra à l’honneur la « Naturalité » déjà présente au Plaza Athénée, table triplement étoilée du chef monégasque. L’année d’après, un restaurant gastronomique français dans l’esprit de la haute gastronomie japonaise verra le jour à Kyoto. Sont également annoncés : la reprise de l’Adjugé à Paris, restaurant des antiquaires, ainsi que le lancement d’une nouvelle école de cuisine à Meudon (Hauts-de-Seine) et une ouverture à Bangkok. Pour 2019, le groupe Ducasse Paris table sur un chiffre d’affaires de 122 millions d’euros.

________
SUR LE MÊME SUJET Top Chef s’offre Alain Ducasse pour sa dixième saison / Alain Ducasse a ouvert Ômer à Monaco
________
PHOTOGRAPHIE→ © DR
________
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »exm1_newsroll_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...