La Paris Cocktail Week consacre le savoir-faire de la scène parisienne

50 bars associés à l'événement cette année
ÉVÉNEMENT – COCKTAILS – SPIRITUEUX
________

En 1929, le livre « Cocktails de Paris » recensait plus d’une centaine d’établissements consacrés aux cocktails dans la capitale. L’effervescence d’alors renaît aujourd’hui, plaçant Paris au premier plan sur la carte européenne. C’est dans ce contexte qu’aura lieu la cinquième édition de la « Paris Cocktail Week », création de Thierry Daniel et Eric Fossard, du 18 au 26 janvier, avec, pour toile de fond, une attention portée au « spirit free ». Signe des temps, cette tendance s’emploie à modifier les habitudes de consommation du cocktail en proposant désormais des boissons sans alcool, non plus simplement envisagées comme une recette amputée de ses spiritueux, mais comme une véritable création, avec les mêmes recherches d’équilibre et de saveur qu’un cocktail classique. Ce « glissement progressif du plaisir », dont les techniques empruntent beaucoup à la gastronomie, est parfois à ce point abouti qu’il devient difficile de deviner si l’on goûte un cocktail alcoolisé ou « spirit free ».

Cette année, l’événement, qui consacre la vitalité de la scène parisienne et le savoir-faire de ses bartenders, associera cinquante bars (contre trente-cinq lors de la première édition en 2015) qui proposeront à prix réduit deux cocktails, avec ou sans alcool, conçus pour cette circonstance. Parmi les participants figurent de nouveaux venus, tel « Fréquence » (20 rue Keller, XIeme arr.), «Cravan » (17 rue Jean de la Fontaine, XVIeme arr.), ou « The Cambridge Public House » (8 rue de Poitou, IIIeme arr.) dont l’ouverture coïncide avec le début de la Paris Cocktail Week, des adresses reconnues : « Candelaria » (52 rue de Saintonge, IIIeme arr.) et « Mabel » (58 rue d’Aboukir, IIeme arr.), ainsi que des bars d’hôtels comme celui du «Prince de Galles » (33 avenue George V, VIIIeme arr.) ou « The Shell », bar de l’Hôtel Grands Boulevards (17 boulevard Poissonnière, IIeme arr.).

De nombreux événements viendront scander à un rythme soutenu la Paris Cocktail Week. Qu’on en juge : En guise d’apéritif, le « Perrier Cocktail Market » inaugure cette semaine avec une soirée autour de cinq bars coup de cœur et de nombreux artisans, ainsi que des expériences fortes en bulles orchestrées par des bartenders français ou étrangers de renom. Ensuite, les Secrets de Bartenders, des sessions au cours desquelles le barman d’un établissement réputé  vous apprendra à réaliser un cocktail au choix parmi ceux d’une même famille, et vous livrera ses secrets de mixologue. Cependant, l’univers du cocktail ne se limite plus aujourd’hui à la seule consommation de boissons. Ainsi, un brunch iodé proposera un menu trois plats et trois cocktails sur le thème de la mer, le bar manager de l’Expérimental Cocktail Club composera une boisson à base de miel et de plantes issues du potager urbain « Sous les fraises » lors d’une soirée avec vue sur la tour Eiffel ou encore sera organisée une rencontre avec le passionné et passionnant Nicolas Julhès. Enfin, cette semaine s’achèvera par une soirée « Black light » au Glass où, dans une esthétique visuelle et musicale entre Detroit, Berlin et la ville lumière, les cocktails s’illumineront !

________
SUR LE MÊME SUJET Paris Cocktail Week, état des lieux, tendances : entretien avec Thierry Daniel autour du cocktail dans la capitale
________
PRATIQUE → Informations et inscriptions sur le site
________
PHOTOGRAPHIE→ © DR
________
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »exm1_newsroll_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
Un commentaire
  • karim.khouani
    25 janvier 2019 at 10:12
    Laisser un commentaire

    Et restaurant Akrame ? Personne n en parle?

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.