Le vignoble de Saint-Émilion en fête

20 ans au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco
PATRIMOINE – VIN
________

Il y a 20 ans ou presque, le 5 décembre 1999, Saint-Émilion était le premier vignoble à intégrer la liste des biens du patrimoine mondial de l’humanité en tant que « paysage culturel ». À cette occasion, la ville organise trois jours de célébration, du 28 au 30 juin prochains, ainsi que la production d’une cuvée spéciale. En plus de cette grande fête, trois projets de revalorisation du territoire seront menés tout au long de l’année : la plantation de 20 000 arbres, la mise en place d’un « parcours initiatique » et celle d’un programme pédagogique centré sur l’environnement dans dix écoles.

________
PRATIQUE → Plus d’informations sur le site de l’Office du Tourisme de Saint-Émilion
________
PHOTOGRAPHIE→ © DR
________
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »exm1_newsroll_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »Recent_Posts_Widget_With_Thumbnails »][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
[siteorigin_widget class= »custom_title_widget_exm1″][/siteorigin_widget]
3 Nombre de commentaires
  • clo
    4 février 2019 at 3:40
    Laisser un commentaire

    Pas vraiment une lettre ouverte si reservee aux abonnes… 🙂

  • gdg
    4 février 2019 at 5:59
    Laisser un commentaire

    Bien dit!
    Je partage tout à fait cette opinion.

  • George
    9 février 2019 at 4:46
    Laisser un commentaire

    C’est bon, passons à autre chose…

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    « Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

    _________

    Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

    • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

      Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...