Lettre ouverte à Jérôme Bocuse qui juge que le Michelin « est un système qui a fait son temps »

Cher Jérôme Bocuse, vos récents propos sur le guide Michelin sont plus que surprenants : ils sont totalement déplacés et, pour tout dire, choquants....
DÉCRYPTAGE / OPINION
________

Cher Jérôme Bocuse, vos récents propos sur le guide Michelin sont plus que surprenants : ils sont totalement déplacés et, pour tout dire, choquants. Dans un entretien accordé au magazine Lyon Capitale, vous estimez que « peut-être, le système Michelin est un système qui a fait son temps et n’est plus adapté ». Comment peut-on dire ça quand c’est ce même système qui vous a fait et construit depuis tant d’années ? Vous, disons plutôt votre père, « Monsieur Paul », qui a plus que largement profité de la lumière mondiale des trois étoiles du guide Michelin. Alors, forcément, je me demande bien pourquoi une telle saillie contre ce guide qui fait pourtant preuve d’une surprenante sollicitude à l’égard de « votre » Auberge de Collonges.

Jérôme Bocuse

Dénoncer la source même de votre succès, c’est à se demander s’il n’y a pas anguille sous roche. N’auriez-vous pas senti le vent du boulet cette année, et une possible perte de la troisième étoile ? La rumeur avait d’ailleurs grossi les dernières heures précédant l’annonce de la sélection. Un ballon d’essai lancé par le Bibendum lui-même ? Pas impossible… Paraît-il qu’une visite d’un inspecteur s’est mal passée dans vos murs… Mais bon, difficile d’imaginer que cette précieuse étoile vous soit enlevée juste un an, presque jour pour jour, après la mort de votre père. Le Michelin se veut droit dans ses bottes, mais il sait ménager les susceptibilités des uns et des autres. Regardez ce qu’il a fait avec l’Auberge de l’Ill. Dans le viseur de la rétrogradation depuis quelques années, le Michelin a sagement attendu que la table de Marc Haeberlin fête ses 50 années de trois étoiles, avant de sanctionner. À ce niveau-là de distinction, les inspecteurs savent attendre le moment le plus politiquement correct.

Le meilleur moment… Voilà une question que vous devez vous poser régulièrement. Car, inévitablement, cette troisième étoile est vouée à disparaitre. Pour beaucoup d’observateurs, y compris au sein même du Michelin, elle ne devrait déjà plus briller à Collonges depuis de longues années. La nouvelle génération de chefs cache d’ailleurs de moins en moins son incompréhension face au mutisme du « rouge ». Ce n’est pas manquer de respect à votre père, ni à l’équipe en place, d’écrire cela : c’est un fait. Alors, comment décrypter votre critique acerbe du « système Michelin » à l’heure où il n’y a plus de tables intouchables ? Prémisses d’une négociation pour sortir par le haut du guide Michelin (difficile à croire au regard de la nouvelle jurisprudence Bras), simple erreur de communication de votre part (difficile à croire également) ou préparation de l’opinion à la perte prochaine de la troisième étoile ? Dans ce même entretien, vous assurez que tout est fait « pour conserver ces trois étoiles », que vous avez « mis les bouchées doubles » depuis la disparition de Paul Bocuse. Oui… mais, quelques lignes plus haut, vous avez déjà les mots d’un perdant en affirmant que le Michelin a fait son temps, à l’instar de Dominique Loiseau qui assure que la vie est presque plus belle avec seulement deux étoiles. Douces foutaises…

Cher Jérôme Bocuse, peu importe la situation réelle du restaurant Paul Bocuse vis-à-vis du guide, mais cracher sur le Michelin comme vous le faites n’est pas digne d’un héritier qui sait ô combien son père a servi autant la haute gastronomie française que sa cause en se reposant sur le guide Michelin. Le respect est à double entente, la basse vengeance à double tranchant.

________
SUR LE MÊME SUJET JÉRÔME BOCUSE : « LE BOCUSE D’OR EST UN REFLET DE LA GASTRONOMIE DE CHAQUE PAYS »GRAND ENTRETIEN AVEC JÉRÔME BOCUSE : « JE NE VEUX PAS QUE LA MARQUE BOCUSE SUIVE LA MÊME VOIE QUE MAXIM’S »
________
LIENLien vers l’entretien de Jérôme Bocuse au magazine Lyon Capitale
________
PRATIQUE → Lien vers le restaurant Paul Bocuse
________
FOOD’S WHO → Fiche de Jérôme Bocuse
________
PHOTOGRAPHIE→ © Christophe Pouget
________
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.