Paris honore ses bistrots et soutient leur candidature à l'Unesco
Advertisement

Paris honore ses bistrots et soutient leur candidature à l’Unesco

Alors que l'on comptait 3000 bistrots parisiens en 1988, il n'en reste plus que 1000 aujourd'hui. Les gérants des bistrots s'unissent pour perpétuer la tradition. L'« Association pour l’inscription au patrimoine immatériel des bistrots et des terrasses de Paris pour leur art de vivre » a remis au mois de septembre dernier un dossier au ministère de la Culture, chargé de présenter les candidatures à l’Unesco en mars prochain. La principale menace qui pèse sur les restaurateurs ? Le "rentrisme" désignant la tendance de plus en plus prononcée des jeunes de 30-35 ans à se faire livrer leurs repas à domicile.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page