97% des Français estiment que la gastronomie fait rayonner la France : les gros de l’agro disent merci au lobbying du Club de la Table Française

Des chiffres qui ne veulent pas dire grand-chose mais qui font plaisir aux gros lobbyistes de l’agroalimentaire français. Merci qui ? ...
OPINION / DÉCRYPTAGE
________

À l’occasion du dixième anniversaire du Club de la Table Française, l’institut CSA a analysé le rayonnement de la gastronomie française à travers le monde. L’étude révèle, entre autres, que la quasi-totalité des Français (soit 97% d’entre eux) considère la cuisine française comme un élément incontournable au rayonnement international du pays. Du tout-cuit pour le business des gros de l’agro.

________

Le lobbying a du bon. Après 10 ans d’existence, les « gentils » lobbyistes du Club de la Table Française, structure créée par l’agence Com’Publics « pour promouvoir ensemble notre patrimoine culinaire, notre agriculture, la diversité de nos produits, de nos terroirs, de nos savoir-faire », et financés par quelques monstres de l’agro-alimentaire français, peuvent être fiers des chiffres de la dernière étude qu’ils ont commandé à l’institut CSA. Encore heureux puisqu’ils ont payé pour qu’on leur dise qu’ils sont les plus beaux et les meilleurs…

Si seulement 42% des sondés savent que le repas gastronomique à la française a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2010 (ce qui semble déjà énorme…), 85% d’entre eux se disent fiers d’appartenir à un pays avec un tel héritage culinaire (il y a donc quand même 15% d’hérétiques !). Les produits et spécialités régionales sont pour 78% des Français les éléments incarnant le mieux la gastronomie française. C’est un fait, les Français aiment manger. Ils sont 57% à affirmer que l’acte alimentaire leur procure du bien-être et 79% à « remercier leurs parents ou grands-parents » pour leur avoir transmis le plaisir de la table. Véritable affaire de famille, 83% des Français estiment que l’éducation au goût doit être réalisée avant tout par les ascendants, avant de s’en remettre à la cantine (35%). Dans une moindre mesure, les chefs cuisiniers ont aussi contribué à cette transmission (24%), plus que les livres ou les sites de cuisine (21%). Il faut donc noter que, pour les Français, la cantine joue un rôle plus important dans l’éducation au goût que le restaurant traditionnel. Autant dire que les enjeux de la restauration collective sont colossaux…

Finalement, il n’y a rien de surprenant si 97% des Français considèrent qu’il est important de cuisiner. Mais, typiquement, voilà un chiffre qui ne veut rien dire : cuisiner, c’est quoi ? Mettre un plat à chauffer dans le micro-ondes ? Par ailleurs, plus de la moitié des sondés (53%) parviennent à joindre l’idée aux gestes en cuisinant tous les jours ou presque (53%). Moment de convivialité par excellence selon 98% des Français, 65% d’entre eux admettent qu’il est essentiel de passer à table. En effet, 96% estiment que le partage de repas est un facteur de lien social. Quoi de mieux d’ailleurs que l’apéro pour créer du lien ? Ils sont en tout cas 92% à ne pas faire l’impasse dessus ! Voilà encore une étude qui ne dit pas grand-chose mais qui fait plaisir à nos lobbyistes préférés qui ont pour mission de créer du business pour leurs partenaires financiers.

________
MÉTHODOLOGIE → Cette enquête a été réalisée du 13 au 18 décembre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 Français âgés de 18 ans et plus.
________
PHOTOGRAPHIE→ © Photo by Jairo Alzate on Unsplash
________
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.