Alain Perrillat-Mercerot : le parcours parfait d’un mec qui ne se prend pas la tête

Il a fait le choix de ne pas montrer sa trogne à tort et à travers pour se concentrer sur l’essentiel. Hautement casanier mais riche d’une histoire, d’une cuisine...
Il a fait le choix de ne pas montrer sa trogne à tort et à travers pour se concentrer sur l’essentiel. Hautement casanier mais riche d’une histoire, d’une cuisine et d’un regard singuliers, le chef Alain Perrillat-Mercerot tricote une belle cuisine dans son restaurant Atmosphères qui domine le lac du Bourget. C’est l’histoire d’un mec qui ne se prend pas la tête. À 48 ans, Alain Perrillat-Mercerot a mieux à faire dans son restaurant « avec chambres » qui domine le lac du Bourget. Celui qui s’est lancé dans la cuisine faute de mieux, sans trop savoir ce qu’il voulait faire après un parcours scolaire rapidement arrêté, a bien mené sa barque. Il suffit de le découvrir dans son Atmosphère pour comprendre […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant.

Le chef Arnaud Tabarec du restaurant Roof de l’hôtel Five Seas à Cannes nous raconte son quotidien lors du Festival de Cannes.

_____

LIRE TOUTES LES CITATIONS DU JOUR

+ 4,2%… soit la hausse de consommation de bière des Français en 2018.

_____

LIRE TOUTES LES CHIFFRES DU JOUR

  • Regarde-moi, je mange !

    69% des Millenials prennent en photo leur assiette. Cela porte un nom e Corée du Sud : le Mok bang. Cela devient même un métier. ...