Restaurant des familles, l’atout kids du Club Med

Zoom sur la nouvelle offre de restauration du Club Med dédiée aux enfants....

Zoom sur la nouvelle offre de restauration du Club Med dédiée aux enfants.

Les grands oubliés de la restauration ? Les enfants ! En 2016, nous avions interrogé les plus grandes tables de l’Hexagone sur ce qu’elles réservaient à nos chères têtes blondes, tant à la carte qu’une fois ces derniers assis. Bilan : à l’exception d’une poignée de maisons en région, les résultats n’étaient pas à la hauteur des attentes. Un établissement parisien auréolé de trois étoiles au guide Michelin avait même confié, désolé, que les moins de 12 ans n’étaient pas les bienvenus…

Au Club Med, il n’est point question de haute gastronomie (même si de grandes toques telles qu’Edouard Loubet ont par le passé été missionnées par l’entreprise) mais en matière d’alimentation pour les jeunes, on sait faire. C’est que dans la culture même de l’enseigne née en 1957, les kids ont droit à tous les égards, la famille étant l’un des piliers maison qui attire notamment les clients israéliens très sensibles à cet axe.

Au-delà des fameux buffets et pour accentuer son positionnement, le Club Med a mis en place fin 2017 un concept de restauration dans son nouveau resort de Samoëns (Haute-Savoie) qui se généralise aux ouvertures : Bread & Co (rebaptisé depuis Restaurant des familles), dont la baseline est family experience restaurant.  L’idée ? Que les familles déjeunent ou dînent ensemble dans un espace dédié.  Mi-décembre dernier, Atabula découvrait le Restaurant des familles lors de l’inauguration du resort des Arcs Panoramas. Premier temps fort : les enfants sont invités à préparer eux-mêmes (avec l’aide en salle d’une serveuse pour les plus petits) la nourriture des grands, en l’occurrence l’entrée. Soit un bol d’un épais velouté aux pommes de terre servant de base à la soupe sur mesure à préparer pour chaque membre de la tablée dont les demandes étaient consignées avec de petites croix sur papier. Légumes en morceaux, croûtons de pain, crème fraîche, liquides légumiers divers et fromages étaient de la partie. Deuxième round : les animations projetées sur les murs où des devinettes culinaires de difficulté progressives sont affichées. Une fois le plat et dessert terminés, un chariot de bonbons fait alors son entrée en salle.

Sans être révolutionnaire, ce nouveau concept place l’enfant au cœur de l’établissement, au-delà de menus dédiés. Si la marque est encore jeune, elle peut devenir un formidable laboratoire pour éduquer les jeunes palais et expérimenter de nouvelles activités pour égayer les repas d’un public trop peu considéré. Ce sont pourtant les futurs clients des restaurateurs…

_

Sur le même sujet – Quelle offre de restauration au Club Med ? Réponse avec Guillaume Radius, le Monsieur gastronomie des 72 villages

Pratique – Club Med Arcs Panorama – Arc 1600, 73700 Bourg-Saint-Maurice – 04 79 41 77 00

Photographie – Club Med

Les derniers articles

Opinion

Décryptage

Business

A boire

Tendances & Média

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Le Burkina Faso n’est pas le seul pays qui doit faire face à ce double fléau. Dans toute l’Afrique subsaharienne, les gouvernements nationaux sont confrontés à des transformations majeures du régime alimentaire des populations, avec des pénuries d’aliments de base traditionnels et une disponibilité de plus en plus grande d’aliments transformés, option pratique et parfois peu chère. »

_________

Le plaidoyer d’Armand Béouindé, maire de Ouagadougou (Burkina Faso, Afrique) dans les colonnes du Monde pour inciter les villes africaines à s’engager dans une lutte contre la malbouffe. / Lire l’article

  • Un consommateur averti en vaut-il vraiment deux ?

    Il faut bien se rendre à l’évidence, l’être humain se doit de manger régulièrement et pour des raisons qui dépassent la simple gourmandise. Pour assouvir ce besoin vital, il lui faut se procurer des aliments au sein d’une société le plus souvent hyper moderne et organisée autour de l’idée...