Traité d’assassin par des végans à Londres, Clément Leroy répond

Pris à partie par des militants végans dans son restaurant, Clément Leroy avait exhibé deux canards. Il s'explique.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page