La consommation mondiale de vin au point mort en 2018

L’année dernière, la consommation mondiale de vin a cessé de progresser : selon l’Organisation Internationale du Vin (OIV), la planète aurait bu environ 246 millions d’hectolitres de vin contre 246,7 millions en 2017. Une pause très certainement influencée par le ralentissement économique en Chine et les incertitudes liées au Brexit. L’OIV précise néanmoins ne pas prendre en compte la situation des stocks pour cette estimation. Si l’Espagne reste le premier pays exportateur en volume (20,9 millions d’hectolitres, soit 19,4% du marché mondial), la France est, elle, championne de l’exportation en valeur (9,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires) / source : AFP

PhotographieAFP

Les derniers articles

Opinion

Décryptage

Business

A boire

Tendances & Média

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page