Additifs et haute gastronomie : la fin de la poudre de perlimpinpin ?

Rendu populaire par Ferran Adrìa en Espagne, l'usage d'additifs régresse dans la haute gastronomie... Mais ces produits ont durablement marqué la cuisine.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page