Dérive sectaire : un cas sur deux concerne l’alimentation

Un signalement sur deux enregistré à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires concernerait les comportements alimentaires extrémistes.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page