Substance (Paris) : orgasme convenu mais bien calibré

#1 – À bouche que veux-tu, la chronique sensuelle de Lisa Camus. Première virée chez le chef Matthias Marc, Substance (Paris) On m’a dit, sors du Triangle d’Or, navigue...
#1 – À bouche que veux-tu, la chronique sensuelle de Lisa Camus. Première virée chez le chef Matthias Marc, Substance (Paris) On m’a dit, sors du Triangle d’Or, navigue à vue jusqu’aux prochaines balises, claque le fer de tes talons sur les pavés des nantis du 16, tu verras, à quelques pas, tu aborderas un îlot bleu et blanc, graphique. J’ai posé mes yeux sur la pierre, le bois et le marbre. J’ai calé mon errance sur le velours moelleux du 18, rue de Chaillot, chez Substance. Le menu, à la voilure légère et solide, quatre entrées, quatre plats, m’entraine au large, la bordée outremer rivée sur la carte blanche, en six services. La promesse d’une « gastronomie décomplexée » […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula +. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula +, Abonnement mensuel Atabula + ou Abonnement annuel étudiant.

La cheffe Alice Waters juge les choix environnementaux de Donald Trump.

_____

LIRE TOUTES LES CITATIONS DU JOUR

348 dollars… Baskets en croissant / 18 500 bouteilles à Cannes

_____

LIRE TOUTES LES CHIFFRES DU JOUR

  • Regarde-moi, je mange !

    69% des Millenials prennent en photo leur assiette. Cela porte un nom e Corée du Sud : le Mok bang. Cela devient même un métier. ...