Quand le Michelin se transforme en agence de valorisation touristique des territoires

En faisant financer ses guides par des partenaires, villes ou pays, le Michelin fait sa mue : d'éditeur, il se transforme en agence de valorisation touristique des territoires. Un choix contestable.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page