Sauvages assiettes : les fleurs font un ravage au Québec

Au Québec, les plantes sauvages prennent du poil de la bête : elles se retrouvent de plus en plus dans les assiettes des chefs locaux. Regard sur ce retour aux racines d’un garde-manger bien garni, mais fragile.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page