Quel est l’objectif du documentaire sur Matthieu Otto et le Bocuse d’Or ? La réponse de Sophie Moritel, responsable communication et marketing de Winterhalter France

Partenaire de l’équipe de France du Bocuse d’Or pour l’édition 2019, la marque de lave-vaisselle pour professionnels Winterhalter a décidé de raconter la préparation de Matthieu Otto puis sa participation au concours à travers deux documentaire-fictions. À l’origine de cette idée, Sophie Moritel (responsable communication et marketing de Winterhalter France) revient sur l’objectif d’un tel projet.

« À l’occasion de la sélection du Bocuse d’Or en septembre 2017 et avant même que le candidat ne soit élu, Edwin Verhulst (président de Winterhalter France) a rencontré Matthieu Otto. D’emblée, les deux hommes se sont appréciés. De mon côté, je cultivais depuis un certain temps cette envie de suivre un candidat de A à Z à travers un film. Quand nous avons appris que c’était Matthieu Otto qui représenterait la France, on y a vu le signe qu’il fallait se lancer dans l’aventure. L’objectif premier était de montrer, images à l’appui, l’investissement que représente la préparation d’un tel concours. Cuisiner plus de cinq heures d’affilée est vraiment un sport à part entière, mais les gens qui n’évoluent pas dans ce milieu n’en ont pas forcément conscience. Il s’agissait donc vraiment de démocratiser cette préparation et de faire transparaître, sans mettre en avant Winterhalter, les valeurs humaines très fortes que nous partageons avec les professionnels de la cuisine au-delà du commerce. De mon côté, j’aspirais vraiment à ne pas proposer un reportage classique en apportant une dimension artistique. J’avais dans l’idée de filer la métaphore sportive, mais la réalisation (Spine Studio, ndlr) a suggéré quelque chose autour de la musique dans le cadre d’un format documentaire-fiction. Pour l’instant, les deux films (le premier sur la préparation, le second sur le concours, ndlr) sont disponibles sur Youtube. Nous comptons sur nos partenaires ainsi que sur l’équipe de France pour les mettre en avant. Les deux volets ont été réunis en un seul documentaire final d’une quarantaine de minutes qui sera rendu public en septembre. Des propositions de diffusion à la télévision ou en festival ne sont pas à exclure. »

Sur le même sujetBocuse d’or : comment les Scandinaves ont mis la main sur le concours

PratiqueDécouvrez le documentaire final Matthieu Otto, la mesure de l’Or sur Youtube

Photographie – DR

La plateforme Atabula

Les derniers articles

Opinion

Décryptage

Business

A boire

Tendances & Média

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de page