Marc Veyrat, le Michelin et les autres : récit de la chute d’une folle icône

Il ne s’en est donc pas remis. Avant la publication du Michelin 2019, Marc Veyrat a reçu un court SMS de Gwendal Poullennec dans lequel il est simplement écrit qu’il doit le rappeler. Stupeur et tremblement pour le chef au chapeau noir. Qui s’empresse d’appeler son ami Michael Ellis, parti sous les riches cieux du…
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page