Auréolés de trois étoiles puis déchus en 2019, Pascal Barbot et son éternel associé Christophe Rohat s’apprêtent à changer de formule avec le rachat du Jamin. Des microscopiques cuisines où il créèrent leur propre histoire, ils passeront en 2020 au mythique fourneau où Joël Robuchon obtint trois étoiles en trois ans. Retour sur ce lieu chargé d’histoire, où l’ombre du grand chef disparu n’a jamais vraiment cessé de planer.


1981 : Robuchon ouvre son restaurant au 32 rue de Longchamp (16e arr.)  : Jamin voit le jour.

1982 : Le restaurant est couronné d’une première étoile.

1983 : Il obtient une deuxième étoile.

1984 : Il décroche la troisième étoile.

1993 : Joël Robuchon quitte le Jamin.

1996 : Après trois années de fermeture, le Meilleur Ouvrier de France et disciple de Joël Robuchon Benoît Guichard rachète l’adresse. Il y obtiendra une étoile l’année suivante puis la seconde en 1998.

2005 : La cheffe et animatrice de télévision Babette de Rozières succède à Benoît Guichard à la tête de l’enseigne après avoir travaillé pendant trois années sur la chaîne Gourmet TV, propriété de Joël Robuchon.

29 Octobre 2009 : Alain Pras et David Tomasini s’associent à la tête du restaurant.

13 Mars 2017 : Hervé Rodriguez, du restaurant MaSa (Boulogne-Billancourt) reprend l’adresse, la transforme en « Café Jamin » et en fait une table où sont servis des grands classiques d’antan. Le lieu changera encore de nom pour devenir « Le 32 by Hervé ».

26 août 2019 : Pascal Barbot et Christophe Rohat rachètent le restaurant lorsque celui-ci est en redressement judiciaire pour installer leur nouvelle version de l’Astrance.


Photographie : Instagram de Gilles Pudlowski


Haut de page