Ce 25 septembre 2019 au Grand Rex (Paris), la 8e édition des Rabelais des Jeunes Talents récompensera 33 jeunes professionnels issus de 11 corps de métiers alimentaires différents. Président de la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD) qui organise l’événement, Joël Mauvigney considère que l’apprentissage a de beaux jours devant lui.


« Les Rabelais vont nous permettre d’honorer une partie minime de ceux qui ont réussi divers examens et concours au sein de leur interprofession. On s’aperçoit grâce aux statistiques et aux médias que l’apprentissage repart de l’avant. Les mentalités des parents sont en train de changer. Cette année, la ministre du Travail Murielle Pénicaud sera à nouveau présente. C’est un très bon signe. On attend 1 000 personnes et j’espère que les journalistes répondront eux aussi présent car l’événement valorise de beaux métiers. Il incarne aussi ce retour au source progressif du consommateur vers les produits authentiques. Pour symboliser ce retour, nous avons prévu une mise en scène festive autour d’une tablée à l’ancienne animée par l’acteur François Berléand, qui va apporter une touche théâtrale et de la convivialité. En 2020, nous accueillerons une nouvelle interprofession. Les artisans brasseurs, qui ont récemment fait leur entrée à la CGAD, vont nous rejoindre. »


Pratiqueles-rabelais-des-jeunes-talents.fr


Photographie – Page Facebook des Rabelais des Jeunes Talents


Sur le même sujet« Il faut un cerveau pour faire marcher les mains » : entretien avec Joël Mauvigney, président des Rabelais des Jeunes Talents

Haut de page