Championnat du monde de l’oeuf en meurette, de l’oeuf mayo, du lièvre à la royale ou des pets de nonne : heureusement que le ridicule ne tue pas

Que valent réellement ces championnats du monde en tout genre où il n’y a que des Français qui concourent pour savoir qui est le meilleur dans la réalisation d’une « oeuvre » typiquement française ?