Les membres des Grandes Tables du Monde (GTDM) ont élu leur Conseil d’administration lundi après-midi lors de leur congrès annuel. Sans surprise, et après défection de plusieurs cadres de l’ancienne équipe (Piège, Schaal, Alléno), ses onze membres ont réélu David Sinapian à sa tête. Lequel, au regard du contexte plus que houleux, a du faire amende honorable. « Mon premier mandat m’a permis de comprendre que l’on ne pouvait pas diriger cette association comme une entreprise. Ça ne marche pas, c’est incompatible. Il faut écouter tout le monde, synthétiser les demandes, prendre des décisions collectives. Il faut que je sois plus consensuel. » David Sinapian s’est engagé à mener quatre chantiers : le développement durable ; créer des outils de gestion concernant les ressources humaines dans les restaurants ; renforcer le sentiment d’appartenance au sein de l’association à travers la communication et l’actualité des membres ; rendre le rôle du restaurateur incontournable sans l’opposer à celui du chef. Désormais, le nouveau président est attendu au tournant.

Composition du Conseil d’administration
David Sinapian, Maryse Trama, Sylvie Buhagiar, Hélène Clément, Mauro Colagreco, Marc Haeberlin, Laurent Gardinier, André Terrail, Antonio Santini, Heiner Finkbeiner et Sang-Hoon Degeimbre.


Photographie – DR

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page