Un restaurant réputé de la capitale péruvienne, La Rosa Naútica, doit s’acquitter de 56 000 euros d’amende pour “pratique discriminatoire au préjudice des femmes”. Dans cet établissement, aucune femme n’avait accès aux cartes comportant les tarifs, seuls les hommes y avaient droit. Les responsables du restaurant se sont défendus en déclarant que cette pratique permettait aux femmes “de profiter d’une soirée romantique avec leur partenaire, sans tenir compte du coût des services”. En plus de l’amende, une pancarte mentionnant qu’aucune discrimination n’est tolérée sera installée à l’entrée du restaurant (The Washington Post).


Photographie – DR

Haut de page