Gault&Millau 2020 : grand décryptage d’un millésime à part

L’événement était attendu. D’abord pour des raisons symboliques : le Gault&Millau fêtait, lundi 4 novembre, ses 50 ans. Ce n’est pas rien dans un univers où le « jaune », éternel second derrière le Michelin, a connu des hauts et beaucoup de bas. Ensuite, pour des raisons politiques et stratégiques. Le changement de direction, avec l’arrivée d’un investisseur russe, a fait renaitre de nombreuses craintes sur l’indépendance et la politique du guide. Si la pertinence et la qualité du nouveau projet seront jugés sur le long terme, la soirée très froufrou du Moulin Rouge a montré que la nouvelle équipe avait l’envie de bien faire. Reste à savoir si elle en a les moyens. Décryptage.