La renaissance du bistrot Batifol

Fermé à l'aube des années 2000, le bistrot Batifol renaît de ses cendres grâce au fils Joulie, également propriétaire du Bouillon Chartier.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page