Kebab haut de gamme : quand la broche devient schizophrène

Star des repas bourratifs à petit prix, le kebab a longtemps été trusté par des adresses où la broche et les frites surgelées étaient légion. Depuis quelques années, des adresses ont décidé de sortir du carcan et de se lancer dans une offre gourmet, appliquant à leur concept la même attention qu’à la haute gastronomie française.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.