Maître d’hôtel, résiste, prouve que tu existes

À l’heure où les plaintes des restaurateurs se multiplient face au manque de personnel dans les métiers du service, vient une question simple. Et si les métiers de la salle n’avaient pas perdu leur identité, poussés par les tout-puissants cuisiniers, jusqu’à se cantonner au rôle de vulgaires porteurs d’assiettes ? Pour comprendre ce phénomène, Atabula est allé à la rencontre de ces passionnés du service qui souhaitent redorer l’image des métiers de la salle en leur donnant une réelle place et une identité forte.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.