Eataly, La Felicità, Ground Control… : pourquoi le gigantisme plaît-il autant aux Parisiens ?

Les foodcourts se multiplient dans la capitale avec une offre de restaurants toujours plus gigantesques. Pourquoi les Français plébiscitent ces espaces à l’opposé du petit restaurant de quartier ? Est-ce un modèle viable et reproductible à l’infini ? Décryptage.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page