La canicule "historique" de cet été a provoqué la perte de nombreux hectares de vignes dans le Sud de la France. Les scientifiques tirent la sonnette d'alarme.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page