Alors que le marché des boissons sans alcool est en perte de vitesse (-3% en volume l’année dernière) et que la demande se recentre sur des breuvages moins sucrés et plus sains, les magasins Intermarché et Netto ont décidé de réduire leurs rayons sodas. Une liberté de choix fermement contestée par le groupe Coca-Cola qui a arrêté de livrer ces deux enseignes sans préavis. Selon Thierry Cotillard, président de l’entité chargée de fournir les points de vente concernés, cet acte n’est autre qu’un abus de position du géant américain, qui pourrait amener à une augmentation des tarifs des produits de plus de 60%.


Photographie – DR

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page