Inspiration visuelle #4 : 34 plats de chefs doublement étoilés qui pourraient valoir une troisième étoile

Le Michelin l’a bien fait comprendre avec sa sélection France 2019 et la récente rétrogradation du restaurant Paul Bocuse : l’heure est au renouveau. Il faut donc s’attendre lundi 27 janvier à ce que la nouvelle génération de cuisiniers décroche les étoiles. Atabula s’est lancé dans une sélection de plats qui pourraient permettre à des chefs de décrocher la récompense suprême. Focus en 10 chefs et 34 photographies.


Olivier Nasti – La Table d’Olivier Nasti à Kaysersberg

Anguille du Rhin imaginée par Olivier Nasti / Instagram du chef
« L’insolite » le Cerf de nos massifs, Caviar « Tsar Impérial Petrossian », glaçon à l’oseille / Instagram du chef
Le lièvre de la Beauce en feuille à feuille, Airelles sauvages et noisette / Instagram du chef
Notre Carré de chevreuil, champignons, bourgeons de sapin et airelles sauvages, « Kassknepfle comme nos grands-mères » / Kris Jacobs Photo

Jean-François Piège – Le Grand Restaurant à Paris (8e arr.)

Saisie sur un pavé parisien en feuille de figuier langoustine de belle taille / Instagram du Grand Restaurant
Cuite dans la Laitue de Mer Betterave, caviar maturé au coin du feu / Franck Juery
Mijoté à la vapeur sur des carapaces homard, les pinces à crues, gras de moelle, miettes de pain, infusion de céleri rave et mélilot / Instagram du Grand Restaurant
Truffe noire / Nicolas Lobbestael
Fleur de Céleri Rave, cuit au four dans de la Flouve odorante, beurre battu, bouillon infusé des peaux toastées, bergamote / Nicolas Lobbestael

Alexandre Mazzia – AM par Alexandre Mazzia à Marseille

Semoule, fleur d’oranger, soupe de carapace / Instagram du chef
Instagram du chef
Instagram du chef
Instagram du chef
Instagram du chef

Jean-Georges Klein – Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder

Omble Chevalier doucement confit, Champignons de Paris, Livèche / Instagram de la Villa René Lalique
Mini Chou-Fleur à la Sauce Vierge « façon 2018 » / Instagram de la Villa René Lalique

Christophe Pelé – Le Clarence à Paris (8e arr.)

Instagram du restaurant Le Clarence
Tempura de chrysanthème d’une légèreté inouïe, au croustillant inégalé, associée à du maquereau à cru divinement fondant et lard de Colonnata / Paris Food Tour
Calamars en tempura à la chlorophylle, caviar, oreilles de cochon / Chihiro Masui

Glenn Viel – L’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence

Illusion d’une tarte de blette, truffe épaisse , crème double / Instagram du chef
Le choux fleur en strass, mendiant, jus intense / Instagram du chef
Côté sous-bois, noisette dans le creux d’une feuille / Instagram du chef
Anchois comme dans une nasse, mesclun aux 12 pousses , pistaches fevettes, jus de tripe fumé / Instagram du chef

Alexandre Couillon – La Marine à Noirmoutier

Huître Erika / Instagram du chef
Agrumes & Algues, Eucalyptus / Instagram du chef
Les dernières courgettes & ‘brimbelles‘ sauvages, un fouillis d’herbes potagères / Instagram du chef

Serge Vieira – Restaurant Serge Vieira à Chaudes-Aigues

Truite fario étuvée au beurre, rutabaga et chou-rave au fenouil / Instagram du chef

Pierre Gagnaire – La Grande Maison à Bordeaux

Gambero rosso à l’amontillado et ses copeaux de foie gras cru, sorbet poivron vert et cèpes / Instagram de la Grande Maison
Instagram de la Grande Maison
millefeuille brut aux figues, crème paresseuse à l’eau-de-vie de figue accompagné d’un sorbet figue de Barbarie / Instagram de la Grande Maison
Chocolat Pampelune, parfait chocolat amer, quartier de poire rôti / Instagram de la Grande Maison
Gnocchis de pomme de terre ratte au sirop d’oignon et mûres / Instagram de la Grande Maison

Kei Kobayashi – Restaurant Kei à Paris (1e arr.)

Vacherin châtaigne et vanille, sorbet au yuzu, poudre au yuzu et sirop de vanille
Jardin de légumes croquants, saumon fumé d’Ecosse, mousse de roquette, émulsion de citron, vinaigrette de tomate et crumble d’olives noires / Louis Jeudi

Sur le même sujetInspiration visuelle #3 : jolies tables

Inspiration visuelle #2 : trash et morbide dans l’assiette


Photographie – Louis Jeudi

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page