Le ministère de l’Agriculture a rejeté la requête de la filière vin concernant la mise en place d’un fonds de compensation d’au moins 250 millions d’euros pour pallier la perte engendrée par la taxe américaine sur les vins français.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.

Atabula 2019 - contact@atabula.com

Haut de page