En Outre-Mer, des prix alimentaires toujours plus élevés

Un député de Guyane a posté sur Twitter la photo d’un poulet bio de 2kg affiché au prix de 51,41 euros. Les prix alimentaires de métropole et des Départements et Territoires d'Outre-Mer ont écart compris entre 19 et 38%.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page