Le journaliste et critique gastronomique Sébastien Demorand est mort

Si gastronome était un métier, il en aurait été l’un des plus fidèles représentants. Disparu ce mardi 21 janvier, Sébastien Demorand a touché à toutes les facettes du milieu à fourchette. Électron libre par essence, ce fils de diplomate né au Zimbabwe a écrit pour le Gault & Millau et le Fooding, dont il a contribué à poser les fondations. En 2004, lors d’une réunion du jury du guide, il prononce le mot « bistronomie », qui s’imposera malgré ses contradicteurs comme un terme clé du jargon culinaire français. Tout un symbole. Incontournable dans le monde de la gastronomie, Sébastien Demorand devient à partir de 2010 une personnalité à part entière du PAF français en devenant juré du télé-crochet Masterchef. Co-auteur de plusieurs ouvrages dont Les cuisines de la critique gastronomique (éd. Seuil, 2009) avec son ami écrivain Bénédict Beaugé, il avait fini par plonger de l’autre côté du comptoir en créant en 2016 son propre restaurant tout en continuant occasionnellement à prendre la plume.

Ouverte en mars 2017 dans le 10e arrondissement de Paris puis déclinée ensuite sur la rive gauche, la « cave-cantine-épicerie » Le Bel Ordinaire incarne à merveille la vision des plaisirs de la table portée par son fondateur, qui avait fini par quitter le projet. Dans l’assiette, d’excellents produits simplement travaillés à déguster avec de bons vins « vivants ». Vivants comme les bruits de verre qui s’entrechoquent, comme une discussion animée entre deux amis que finissent par rejoindre à table de parfaits inconnus portés par la gaieté ambiante. Parti trop tôt, Sébastien Demorand n’a pas manqué de croquer la vie. Son esprit iconoclaste a contribué à poser les jalons de la gastronomie française du XXIe siècle. Ce pourquoi les mangeurs et les buveurs, qu’ils soient passionnés ou professionnels, ne l’oublieront pas de si tôt.


À lire sur AtabulaSébastien Demorand, je voulais également te dire…

Sébastien Demorand : “Le Bel Ordinaire est un commerce culturel”


Photographie – DR

Haut de page