Il était une fois la « bistronomie », un jour d’automne en 2004, lors d’une réunion du Fooding…

Sur Le Fooding, Alexandre Cammas rend hommage au défunt Sébastien Demorand en revenant sur la genèse du terme « bistronomique » : « Automne 2004, au café Etienne Marcel, on y était avec toi, Julia Sammut, Catherine Roig, Emmanuel Rubin, et plein d’autres. Tout le jury Fooding réuni pour décerner des prix aux adresses de l’année. Le resto qu’on n’arrivait pas à craquer, rappelle-toi, c’était Mon Vieil Ami (…) Ce n’était pas un bistrot, ce n’était pas un gastro… Ce devait être le ‘prix Fooding du meilleur…’, oui, mais du meilleur quoi ?! Et puis subitement, l’air de rien, tu nous sors ça : ‘… du meilleur bistronomique ?’ (…) Avec Emmanuel, on s’est regardés, ‘Pas mal, bistronomique ! On l’a les gars !’ ». Un coup de génie, involontaire, empreint de spontanéité, qui a marqué toute une décennie et restera gravé dans le marbre. 


Photographie – DR

Haut de page