Au XIXe siècle, quand la sauce faisait couler de l’encre

Si la sauce se déguste avant tout, elle est aussi un objet littéraire à part entière.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page