Livres : la sélection Atabula de mars

De Ryoko Sekiguchi à Cyril Lignac en passant par Angelo Musa, retour sur les derniers coups de cœur de la rédaction d’Atabula.


La Terre est une marmite

Essai / de Ryoko Sekiguchi / Éditions Bayard Culture / 19 février 2020 / 12,90 euros

Ryoko Sekiguchi écrit comme les grands chefs composent des plats. Les mots sont autant d’ingrédients qui donnent un sens à une idée, une inspiration. De l’une de ses conférences à destination d’enfants est né cet ouvrage. Un livre à destination des plus jeunes qui les questionne sur leurs goûts, et la difficulté de mettre des mots sur ces sensations gustatives et olfactives.


La Coquille Saint-Jacques, sentinelle de l’océan

Essai / de Laurent Chauvaud / Éditions Équateurs / 27 novembre 2019 / 15 euros

« La coquille est une machine à remonter le temps », « un instrument de musique » pour Laurent Chauvaud, « l’homme qui entend chanter les coquilles et nous hurle que la terre meurt sous nos yeux ». Mais avant tout, Laurent Chauvaud est un chercheur au CNRS qui trouve dans ces espèces des indices sur le passé et l’avenir de notre écosystème. Depuis vingt ans, le scientifique analyse les coquilles des quatre coins du monde : un travail qu’il livre dans cet ouvrage.


L’esthétique du vin (réédition)

Essai / de Jules Chauvet / Éditions de l’Épure (réédition) / 21 février 2020 / 15 euros

Qui mieux que le premier homme à avoir pensé le concept de vin nature pourrait avoir parole d’évangile dans une époque où les vins vivants ont pris de plus en plus de place ? 31 ans après le décès de son auteur, Jules Chauvet, L’esthétique du vin, ouvrage questionnant le goût et les méthodes de dégustation des vins, a été réédité le 21 janvier dernier. Pour le vigneron-œnologue-chimiste-négociant et dégustateur hors-pair, tout n’est qu’affaire de répétitions, de notes et d’investigations avant d’atteindre l’érudition. Ces 156 pages en représentent le premier pas.


Chassez le naturel

Magazine / de Pauline Dupin-Aymard / Novembre 2019 / 16 euros

Il revient au galop ! Le phénomène vin nature n’a pas fini de surprendre et de faire couler de l’encre. À mi chemin entre le magazine et le carnet de route, cet ouvrage écrit et édité par Pauline Dupin-Aymard retrace le parcours de la jeune femme à travers les vignobles français qu’elle sillonne. Depuis 2018, cette passionnée de vin vivant qui fut à l’origine du bar à vins Brut (16e arr. de Paris) est sur la route, accompagnée de son chien, et va à la rencontre d’acteurs de ce secteur qui a explosé à la fin des années 2000. Entre deux verres avec Pierre Overnoy, elle chronique donc le monde de la quille vivante tout en poésie et collabore également aux revues 180°C, Regain ou encore Omnivore.


Ma promesse. Récit d’un pâtissier d’exception

Autobiographie / de Angelo Musa / Éditions de La Martinière / 7 novembre 2019 / 29,90 euros

Sa pâtisserie est audacieuse, le cuisinier, lui, est plus que discret. Malgré son titre de Champion du monde de la Pâtisserie (en 2003) et son arrivée dans les rangs des Meilleurs Ouvriers France quatre années plus tard, Angelo Musa ne fanfaronne pas. Aux médias et projecteurs il préfère l’excellence, le silence, et le dédale de couloirs souterrains du mythique Plaza Athénée. Voyage en 232 pages de textes et de photographies (réalisées par Laurent Fau) dans le cerveau de ce grand créatif, de son passage chez Claude Bourguignon, son mentor, à sa nomination en 2019 au rang de chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.


Pour le pain

Essai / de Steven L. Kaplan / Éditions Fayard / 22 janvier 2020 / 22 euros

« Le pain est au centre de tout » mais la tradition s’estompe-t-elle ? Steven L. Kaplan interroge ici les solutions quant à l’atrophie du pain en France. De sa production à sa vente, le livre aborde la fin de la traditionnelle baguette française à travers un prisme culturel et historique, si ce n’est politique. Une rédaction construite de manière à créer une prise de conscience chez le lecteur, l’invitant à s’alarmer sur la nécessité presque capitale de revenir aux fondamentaux. L’œuvre laisse transparaître l’amour de l’auteur pour le produit en résonance avec ses précédents ouvrages (Le retour du bon pain en 2002 et La France et son pain en 2010).


Histoires de goûts

Biographie / de Cyril Lignac et Elvire von Bardeleben / Éditions Robert Laffon / 27 février 2020 / 18 euros

De sa première révélation pour la cuisine à son passage (rempli d’anecdotes) dans les cuisines d’Alain Passard, Cyril Lignac conte pour la première fois sa relation au métier de cuisinier et aux goûts. Dans cette biographie, rédigée en collaboration avec Elvire von Bardeleben, journaliste au Monde, le chef à l’accent chantant livre finalement le récit de sa carrière, méconnue malgré son importante médiatisation.


Sur le même sujetLivres : les nouveautés et les coups de coeur de la rédaction d’Atabula en octobre


Pratique – DR

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page