Rech by Alain Ducasse ferme ses portes à Hong Kong

Trois petites années et puis s’en va. Ouverte en mai 2017 en lieu et place de Spoon au sein de l’hôtel l’InterContinental, la déclinaison hongkongaise de Rech vient de fermer ses portes. Alain Ducasse en personne aurait annoncé la mauvaise nouvelle à ses équipes hier dans l’après-midi. Le dernier service a donc eu lieu hier soir au sein du restaurant de poissons et fruits de mer. La situation actuelle à Hong Kong – où la panique mondiale liée au coronavirus est venue se superposer à la crise sociale qui traverse l’ancienne colonie britannique -, pourrait en partie expliquer cette décision du groupe Ducasse.

À l’heure où l’Italie se recroqueville sur elle-même et où les Etats-Unis de Trump sont capables de fermer leurs frontières aux ressortissants européens, cette fermeture pose la question du devenir du groupe Alain Ducasse. Incarnation d’un modèle de développement à l’international de la cuisine haut-de-gamme, le Monégasque ne doit pas être rassuré par ce climat économique délétère. En France, il pourrait en outre perdre le Meurice où la situation semble de plus en plus conflictuelle avec la directrice générale Franka Holtmann.

Il en va de même pour tous les chefs français expatriés qui, notamment en Asie du Sud-Est, risquent de subir les effets de la crise mondiale en cours. Selon nos informations, un autre grand chef français présent à Hong Kong serait actuellement en difficulté.


À lire sur Atabula

Alain Ducasse devrait ouvrir un bistrot zéro déchet à Paris

Christophe Raoux, nouveau chef exécutif de l’École Ducasse


Photographie – Instagram d’Alain Ducasse

Haut de page