La restauration rapide exclue du dispositif de prise en charge du chômage partiel par l’Etat ?

Dan Cebula, fondateur de Depur Experience, lance un cri d’alerte. Selon lui, « la restauration dite rapide (code NAF 5610C) ne rentre pas dans le dispositif de prise en charge du chômage partiel par l’Etat. » / Article réservé aux abonnés Atabula+
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.
Haut de page