Une aide spécifique pour la pêche et l’agriculture demandée

En plus des aides annoncées par la Commission européenne à l’économie, les ministres de l’Agriculture et de la Pêche de l’Union européenne exigent des mesures spécifiques et ciblées pour ces deux secteurs. La dérogation à certaines procédures, comme les contrôles sur place obligatoires à la délivrance des aides directes de la Politique agricole commune (PAC), la facilitation de paiements, l’activation de mesures de crises, la modification des programmes de développement rural, ou la réalisation de certaines obligations par les bénéficiaires ont donc été suggérés du côté agricole. Concernant le secteur de la pêche, les ministres souhaiteraient une plus grande flexibilité dans l’utilisation du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Les demandes ont bien été prises en compte par la Commission qui les analysera prochainement.  


Photographie – DR

Haut de page