Droit de réponse de Monsieur David Sinapian, Président de l’Association Les Grandes Tables du Monde, à l’article intitulé « David Sinapian et Nicolas Chatenier, les Balkany des Grandes Tables du Monde » paru dans le billet d’humeur d’Atabula.com le 30 mars 2020

Monsieur Franck Pinay-Rabaroust s’est estimé autorisé, dans son billet d’humeur du 30 mars 2020, à publier un nouvel article consacré à l’Association Les Grandes Tables du Monde sous le titre « David Sinapian et Nicolas Chatenier, les Balkany des Grandes Tables du Monde ». 

L’assimilation du délégué général de l’Association, Monsieur Nicolas Chatenier et de ma personne à un couple de personnalités politiques ayant défrayé récemment l’actualité judiciaire, condamné en appel et à titre définitif pour fraude fiscale à des peines de prison ferme et d’inéligibilité, participe d’une intention particulièrement malveillante et d’une entreprise de déstabilisation initiée il y déjà plusieurs mois qui est à la fois outrageante et injurieuse. 

Le contenu de l’article contient quant à lui des allégations de nature diffamatoire dès lors qu’elles ne laissent aucune place au doute sur le fait que nous nous serions rendus coupables, avec le délégué général, d’agissements frauduleux préalablement ou en vue de ma réélection. De telles affirmations, bien entendu sans aucun fondement, prêteraient à sourire de la part d’une personne qui n’hésite pas à reproduire sur son site internet du contenu protégé au titre du droit d’auteur sans demander l’autorisation des ayants droit, si elles ne portaient pas atteinte à mon honneur, à celui du groupe PIC, et au-delà de toutes les Grandes Tables du Monde.

Qu’il me soit simplement ici permis de rappeler que les onze membres du conseil d’administration ont été élus, sous contrôle d’huissier, à l’occasion du dernier congrès de l’Association, par l’Assemblée générale regroupant tous les membres de l’Association. J’ai, pour ma part, été renouvelé dans mes fonctions de président à l’unanimité des administrateurs nouvellement élus. 

Et d’ajouter également que l’Association n’est ni un syndicat professionnel ni une association à but commercial. 

Aux membres de l’Association, qui à l’instar du groupe PIC, subissent de plein fouet l’arrêt total de leurs activités, qu’ils soient ici assurés de toute ma compassion et de ce que le conseil d’administration, avec l’aide du délégué général, est déjà à pied d’œuvre pour imaginer des actions qui pourront, je l’espère, aussi modestement soit-il, permettre d’accompagner l’ensemble des membres à travers le monde dans le cadre du redémarrage de leurs activités.

En ces temps particulièrement anxiogènes, non seulement pour les restaurateurs mais pour le monde entier, gardons-nous du sensationnel et de la calomnie. C’est le temps de la solidarité et de la concorde, valeurs mises à l’honneur par de nombreux restaurateurs, qui donnent de leur temps et de leur production pour participer à l’effort au service du personnel soignant.

David Sinapian

_____

Sur le même sujetLe billet d’humeur de FPR #6 : tous coupables, les Balkany des GTDM, assurances, McDo, Coutanceau (encore), balance ton porc, monde fragile / Magouilles, absolutisme et petits services entre amis : les Grandes Tables du Monde dans la tourmente avant leur congrès annuel / Anne-Sophie Pic : l’icône abimée

_____

Photographie – DR

Atabula 2020 - contact@atabula.com
Haut de page